développement personnelPartage d'expériencesVie de coach

Le jour où une maman a décidé de ne plus laisser son fils oublier son sac de gym…

Aaaaah, les enfants! Ces petits êtres merveilleux et pleins de ressources qui parviennent parfois (souvent?) à nous faire passer par, ce qu'on appelle, des montagnes russes émotionnelles.

Nous n'allons pas vous faire un dessin, si vous avez des enfants, vous voyez très bien de quoi on parle. Si vous n'en avez pas, imaginez que vous passez sans crier gare de l'univers d'une sonate de Chopin à Métallica (et non, on ne parle pas de l'intro de Nothing Else Matters, on pense au reste du répertoire). Ca commence dès la naissance (voire même avant) et ça ne s'arrête jamais. Evidemment, vos enfants seront toujours vos enfants et vos parents vos parents, que vous le vouliez ou non... (Mais ça, ça fera l'objet d'un autre billet sur le coaching systémique que nous pratiquons avec le cheval).

Un jour donc, nous recevons, Vipe (le plus grand des chevaux du troupeau) et moi, une maman qui a, de manière générale, beaucoup de mal à lâcher prise. Elle évoque notamment de sa relation avec ses enfants. Pour illustrer son propos, elle prend l'exemple du sac de gym de son fils. Elle m'explique que son fils a tendance à l'oublier régulièrement.

Émotionnellement, pour cette maman, cette situation est  terriblement compliquée à vivre. D'autant plus que, comme vous venez de le lire, le cas de figure se présente régulièrement. J'utilise donc avec elle une technique de coaching classique, basée sur les principes de la PNL et accompagnée par notre co-coach, Vipe.

Photo Matese Fields

Pourquoi est-ce difficile émotionnellement pour la maman ?

La maman fait le choix conscient de LAISSER son fils OUBLIER SON SAC et de ne pas le lui rappeler.

Sa croyance ? Elle pense qu'il apprendra mieux s'il se trouve confronté à une situation désagréable et qu'en expérimentant l'absence de son sac de gym, il ne l'oubliera plus jamais.

Sa croyance est-elle vérifiée ? Absolument pas, puisque son fils continue d'oublier ce fameux sac.

Qu'est-ce que ressent cette maman ? Dès le moment où elle voit que son fils oublie son sac, elle fulmine intérieurement, espérant qu'il s'en aperçoive. Elle y pense ensuite toute la journée et, bien sûr, appréhende le moment où il en discuteront car elle va, de nouveau, devoir lui dire qu'il AVAIT OUBLIE SON SAC, ENCORE! Bref, la maman passe une journée très difficile car elle s'inquiète pour son fils.

Que ressent le fils ? D'après la maman, il passe plutôt une bonne journée. La seule chose qui l'inquiète est de devoir débriefer avec elle de l'oubli de son sac.

Qu'a appris le fils en oubliant son sac ? Sa maman nous explique qu'il demande quelques affaires à ses copains et qu'il trouve toujours comment s'organiser. Bref, son fils est débrouillard, un imprévu ne l'empêche pas de passer sa journée normalement.

Va-t-il apprendre à ne pas oublier son sac si sa maman le laisse oublier? Doit-il absolument NE PAS OUBLIER son sac pour être heureux ?  La question est surtout: que doit-faire la maman pour mieux vivre l'épisode de l'oubli du sac ?

Et là, en fin de séance, la maman réalise que:
- laisser son fils oublier son sac n'offre aucune garantie sur le fait qu'il ne l'oubliera plus la prochaine fois
- son fils n'est pas déstabilisé par cet oubli
- son fils a tiré un apprentissage de cette situation: il demande à ses amis et s'organise
- la seule zone de stress de son fils est lorsqu'il doit débriefer de l'oubli avec elle
- elle est la seule à passer une mauvaise journée à cause de ce fichu sac

Quel est le plan d'action de la maman pour lâcher prise ?

Cette maman laissera-t-elle désormais son fils oublier son sac tout en étant sereine, ou au contraire, décidera-t-elle de le lui rappeler ? A-t-elle envisagé d'autres solutions pour éprouver un lâcher-prise dans cette situation ? A votre avis, quelle sera la solution choisie par la maman ? Mais ici, la question est surtout: et vous, que feriez-vous?

La seule bonne réponse étant celle qui vous rapproche de la sérénité, quitte à ne pas suivre les conseils (trop) souvent dictés par votre tête... Et si c'est compliqué pour vous, n'hésitez pas à vous faire assister d'un merveilleux coach: le cheval !

L'objectif du coaching assisté par le cheval (également appelé équi-coaching) est de guider le client vers sa propre solution. Les conclusions tirées par cette maman et son plan d'action personnel vers le mieux-être ne peuvent donc pas être transposés à votre propre situation. Nos séances étant toujours strictement confidentielles, ce cas est exposé dans un objectif de partage d'expérience et de manière à ce qu'il soit impossible de reconnaître les protagonistes (à l'exception du coach et du cheval!).